Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Si, comme je l'ai déjà dit, le fait de tenir en main le fruit de son travail, symbole d'une passion et accomplissement d'un rêve, suscite une indescriptible émotion, il est important de se souvenir qu'un projet ne s'accomplit jamais seul(e).

 

Cette page vise à remercier toutes les personnes qui ont offert de leur temps et/ou de leur talent à la réalisation de La sentence de Calliope.

 

Je pense à ceux qui ont toujours marqué de l'intérêt pour mes écrits.  Ceux qui m'ont encouragée, ceux qui ne m'ont pas ménagée (Eh bé oui, c'est un sacré service rendu que d'oser dire "je n'aime pas ce terme", "je ne comprends pas ce passage", "ce n'est pas cohérent"...  et il faut l'assumer, le regard noir de celle qui encaisse la critique tant bien que mal !  Parce que... bon... remettons l'église au milieu du village : la critique est constructive, la critique est nécessaire, mais la critique est difficile à avaler !)

 

Parmi cet équipage qui a soufflé sur ma voile, pour me permettre de conserver le vent en poupe, je souhaite adresser un merci tout particulier à quatre d'entre elles...

 

Par souci de confidientialité, je ne citerai pas les noms des trois premières, mais je suis sûre qu'elles se reconnaîtront dans ce petit clin d'oeil imagé:

 

IMG_9776.JPG

Merci d'avoir plongé dans la Sentence de Calliope comme Poséidon dans son royaume marin.  De t'être imprégné de l'histoire et de l'avoir suivie lettre par lettre.  Merci d'avoir endossé l'inconfortable rôle de "l'avocat du Diable", celui qui conduit à la refonte d'un passage, à l'évolution d'une idée et à une histoire qui tient la route.

 

IMG 5585

Merci pour ton intérêt, ta relecture, tes conseils, ton aide à la distribution et... cette photo!

 

crystal.jpg

Merci pour ta relecture, ta présence et tes encouragements !

 

Et la quatrième personne?  me direz-vous.

 

Rendez-vous sur une autre page...

Partager cette page

Repost 0