Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Serait-ce donc là que se terrent les mots disparus de ma chère Calliope ?

 

Imaginez Verviers, ville de la Province de Liège (Belgique), capitale wallonne de l’eau ; Verviers au glorieux passé industriel, Verviers et ses légendes, Verviers et ses parcs, ses édifices, ses promenades, ses boutiques... 

 

Imaginez Verviers, donc, serrant en son sein d’eau mêlée de fibres textiles, tous ces malheureux vocables tremblant de terreur, sous le doigt inquisiteur de la Muse sentencieuse.

 

Hey, ne criez pas victoire !  

 

Vous ne détenez pas à la lecture de ce qui précède la clef d’une énigme qui, je l’avoue, m’a moi-même égarée à plusieurs reprises et ce, dès le moment où j’ai froidement liquidé le premier mot de mon manuscrit.

 

Pourtant, Verviers a bel et bien été nommée terre d’asile de notre patrimoine linguistique.  Ceci, dans le cadre de la campagne « La langue française en fête ». 

 

En un mot – non, pas UN, c’est bien trop peu ! – il s’agit d’une campagne de promotion de notre langue menée par le Service de la langue française et de la Communauté française, en collaboration avec le Conseil de la langue française et de la politique linguistique.

 

Celle-ci se déroule au printemps.  Une semaine durant, traditionnellement la semaine encadrant le 20 mars puisque cette date représente la journée Internationale de la francophonie, les mots sont l’objet de toutes les attentions. 

 

Cette année la Communauté française a élu Verviers « Ville des mots 2011 ».  Succédant à Bruxelles (2009) et Marche-en-Famenne (2010), la Capitale wallonne de l’Eau sera également, du 12 au 20 mars, la Capitale de la langue Française.

 

Rien que ça !

 

Pour l’occasion, de nombreux acteurs culturels et sociaux rivalisent d’imagination pour parer la ville de ses plus beaux atours… linguistiques !

 

Le tout est brillamment orchestré par Michèle Corin du Centre Culturel de la Région Verviétoise.

 

Vous trouverez toutes les informations sur le blog de Verviers ville des mots 2011.

 

Vous parlez d’une aubaine pour un roman dont le sujet est précisément la disparition des mots !  Mon bouquin et moi ne pouvions décemment pas ne pas taper l’incrust.

 

Ainsi, je fomente dans le plus grand secret quelque projet plus ou moins audacieux dans lequel j’ai pour dessein d’entrainer La sentence de Calliope.

 

Venez nombreux nous rendre visite à Verviers entre le 12 et le 20 mars prochain.  Après tout, ce n’est pas tous les jours qu’une ville se fait l’ambassadrice de la langue de Molière ; des vers de Rimbaud, de Baudelaire et d’Apollinaire ; des jeux de Queneau ; de la communication et de l’instruction.

Partager cet article

Repost 0