Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Diantre !  Une semaine déjà que nous avons investi le Paradise Café (Verviers) avec nos centaines de pages et nos milliers de mots sous le bras !

 

Je tiens à remercier chaleureusement les brasseurs qui nous ont accueillis avec beaucoup de gentillesse et de bonne humeur.

 

Comment ai-je vécu cette première expérience?  Surexitée dans les préparatifs : ceux qui me connaissent savent combien j'ai l'habitude de m'y prendre à la dernière minute (quand ce n'est pas le petit lutin de la maison, celui-là même qui doit avoir inventé le concept de l'organisation... il se reconnaitra... quand ce n'est pas lui donc qui prépare méthodiquement ce dont j'ai besoin extactement là où j'en ai besoin !).

 

Eh bien pour ma première séance de dédicace, j'avais mis les petites caisses dans les grandes !  Mes livres, mon appareil photo, un stylo bille... tous trépignaient dans le hall d'entrée de la maison.

 

Mais chassez le naturel, il revient au galop.  Quand j'ai poussé la porte de la brasserie, je n'en menais pas large.  Et c'est bien mon petit lutin qui a lâché les premiers mots de courtoisie. 

 

Et le café littéraire a ouvert ses portes au public.  Une très belle réussite. 

 

Vous ne me croirez peut-être pas mais, depuis ma moitié de table couverte de La sentence de Callioppe,  c'était absolument conforme à l'image que je vous ai décrite avec force fantasmes : le Paradise café avait pris des airs de bistrot parisien.  Pour le coup, j'aurais bien vu Jean-Paul Sartre et Ernest Hemingway au bar, le nez dans un scotch... A la réflexion, tant qu'à donner à Verviers des airs de Paris, pourquoi ne pas viser le Ritz !

 

D'accord, d'accord, je m'égare au centre de ma sphère, nous étions bel et bien à Verviers.  Mais j'ai aimé cette "Rencontre avec nos écrivains".  Sans compter que j'en ai quand même dédicadé quelques-uns, des bouquins.  Belle intiative que celle d'Arnold COUCHARD que je remercie vivement !

 

S'il est une chose que j'ai apprise le jour où Arnold m'a invitée à rejoindre le cercle des écrivains de la région de Verviers, c'est que la passion des mots, le talent et l'art ne  sont pas objet de quête vers des contrées lointaines.

 

Créez et prenez-y plaisir.  Telle est la vraie vocation d'un artiste.  Et si d'aventures votre oeuvre avait le vent en poupe, peut-être rencontrera-t-elle une destinée hors du commun.

 

Quant à tous ceux qui ont eu la gentillesse de venir me saluer ce dimanche 12 décembre 2010, je tiens juste à ce que vous sachiez combien j'ai aimé partager ce moment avec vous.

 

Je vous laisse vous imprégner de l'ambiance en images...

 

IMG_2050.JPGIMG_2058.JPG

 

_NLA9129.jpg_NLA9135.jpg

Vous saurez apprécier, j'imagine, au travers des deux photos ci-dessus, le talent de mon beau-frère photographe, Nicolas LAMBERT :-)

Partager cet article

Repost 0